Santé et régimes


Impact sur la santé de quelques points clefs des régimes

Régimes Conséquences / risques Sujets visés
Perte de poids en général Augmentation de la libération des polluants organiques persistants (perturbations des systèmes endocrinien, reproducteur et immunitaire, dysfonctionnements métaboliques, pouvant contribuer à la reprise de poids, des troubles du développement, ainsi que des cancers) Tous
diminution de la leptinémie = augmentation de la faim Tous
Déficience en magnésium = augmentation du risque d’arythmie cardiaque Tous
Reprise pondérale 80% des sujets à un an et augmente à long terme
Aménorrhée / troubles du cycle Femmes et sportives
Déficience en magnésium = augmentation du risque de fibrillation auriculaire Femmes après la ménopause
Diminution de la masse osseuse (1-2% par diminution de 10% de poids) Femmes ménopausées

Régime hypolipidique associé

 

Fonte musculaire accélérée Sujets âgés obèses
Augmentation du risque de récidives de tumeurs colorectales

Evolution des escarres

Perte de masse musculaire

Déminéralisation osseuse

Personnes âgées
Augmentation du risque à court terme d’accident cardiovasculaire

Malaises (hypoglycémique, vagal, déshydratation)

Sédentaires depuis plusieurs années  avec reprise du sport et restriction alimentaire importante, sujets à un ou plusieurs facteurs de risques vasculaires.
Hypocaloriques Inflammations et fibroses modérées aux niveaux hépatique et portal Tous
Calculs biliaires Tous
Ralentissement de la croissance fœtale (3ème t.)

Risque de fausses couches

Risque de prématurés

Poids de naissance plus faibles   

Grossesse

Principalement 2e et 3e trimestre

Ralentissement de la croissance et du développement pubertaire Enfants et adolescents
Aménorrhée

Tendinites

Déminéralisation osseuse

Adolescentes, jeunes sportives
Très hypocaloriques Troubles du rythme cardiaque / mort subite Personnes à risque
Hypolipidiques Diminution de la testostéronémie Hommes sportifs
Risque de récidive de tumeurs colo-rectales. > 18-22% AET en lipides

Déficit en acide linoléique (ω-6)

Très hypolipidiques Facteur de risque de maladies cardiovasculaires & du syndrome métabolique Tous

 

Hyperprotéiques + normocaloriques Altération du système rénale Personnes à risque d’insuffisance rénale
Hyperprotéiques + hypersodé Acidose métabolique = perte urinaire en calcium Personnes à risque
Hypoglucidiques  + pauvres en fibres Troubles digestifs / constipation Tous
Hypoglucidiques + hyperlipidiques Troubles possibles cardiovasculaires & insulino-résistance Tous
Sportif amateur + régime amaigrissant Augmentation du risque à court terme d’accident cardiovasculaire + d’un risque de malaises (hypoglycémique, vagal, et/ou aggravé par la déshydratation) Personne sédentaire depuis plusieurs années ayant un ou plusieurs facteurs de risques vasculaires.

Restriction alimentaire est très importante.

Reprise du poids Principalement de masse grasse Tous
Perte de masse musculaire Diminution des dépenses énergétiques Tous
Fluctuation du poids Facteur de risque de maladies cardiovasculaires & du syndrome métabolique Personnes à risque

Pernille Marteau, diététicienne


Source :

Rapport d’expertise collective Évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement, Anses, 2010.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *