Maladies et cancers : facteurs protecteurs et délétères 2


Relations probables entre facteurs environnementaux & nutritionnels et les pathologies :

Pathologie

Ce qui n’aide pas

Ce qui aide

Baisse de la vision La génétique

Yeux clairs

Hypertension artérielle

Vieillissement

Ultra-violet

Tabac

Lunette de soleil

Vitamine A

Vitamine E

Zinc

Caroténoïdes (zéaxanthine et lutéine)

DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge) Vieillissement

La génétique

Vitamine C

Vitamine E

Zinc

Caroténoïdes

Altération du collagène (rides) Vieillissement

Soleil

Stress

Mauvaise alimentation

Protection solaire

Vitamine C

Caroténoïdes (B-carotène)

Ménopause Vieillissement

Stress

Isoflavones (soja)
Dégénérescence des os et des dents Vieillissement

Ménopause

Stress

Calcium + phosphore + Vitamine D

Vitamine C

Vitamine E

Sport

Caroténoïdes

Polyphénols

Cancer de la bouche, pharynx et larynx Alcool

Tabac

Légumes verts

Béta-carotène

Fruits

Cancer de l’œsophage Alcool

Surpoids et obésité

Légume verts

Vitamine C

Agrumes

Cancer de l’estomac Sel

Aliments salés

Aliment fumés

Aliments carbonisés

Absence de fibres

Tabac

Fruits

Légumes

Vitamine C

Ail

Cancer du pancréas Surpoids et obésité Vitamine B9

Cumin

Cancer du foie Alcool

Aflatoxine

?
Cancer de la vésicule biliaire Surpoids et obésité ?
Cancer colorectaux Surpoids et obésité

Alcool

Surplus calorique

Excès de sucre

Mauvaises graisses

Charcuteries

Viandes rouges

Aliments carbonisés

Alimentation sans fibres

Fruits et légumes verts

Ail

Fibres

Céréales complètes

Légumineuses

Cumin

Activité physique

Cancer des poumons Arsenic de l’eau

Tabac

Cholestérol

Graisse athérogène

Compléments alimentaires à base de bêta-crotène

Fruits et légumes verts

Activité physique

Cancer du sein & utérus Alcool

Surpoids et obésité Charcuteries

Légumes verts

Activités physiques

Allaitement

Cancer de la prostate Graisses saturées

Lait

Excès de calcium

Légumes verts

Lycopène

Sélénium

Thé vert

Cumin

Cancer du rein et vessie Surpoids et obésité

Tabac

?

*Ecriture en gras : Niveau de preuve convaincant


Les cancers sous la loupe

Quelques composés cancérogènes évalués par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) 

➤ Groupe 1 : l’agent est cancérogène pour l’Homme

Alfatoxine : toxine cancérogène pour l’Homme (cancer du foie) produite par des moisissures retrouvées principalement sur les graines et les arachides mal conservées.

Arsenic : composé provoquant cancers (cancer du poumon), lésions cutanées, maladies cardio-vasculaires, neurodégénérescence et diabète. Présent dans l’eau , on le consomme via notre eau de boisson ou les végétaux (irrigation par une eau contaminée).

Helicobacter pylori est une bactérie pathogène qui colonise la muqueuse de l’estomac. Elle touche 20 à 50% de de la population adulte Française. Dans 10 % des cas, elle peut entraîner un ulcère gastrique ou duodénal et dans 1% des cas un cancer gastrique.

Boissons alcoolisées (éthanol et l’acétaldhyde)

Le poisson salé façon chinoise & le virus d’Epstein-Barr (EBV)  peuvent induire un cancer de l’estomac.

➤ Groupe 2 : l’agent est probablement cancérogène pour l’Homme

Les nitrates & nitrites : les premiers proviennent de la pollution agricole, de l’eau de consommation et des végétaux, et les suivants sont utilisés comme conservateurs dans les charcuteries (sels nitrés) et permet ainsi de conserver leur couleur rosée.

Composants à potentiel cancérigène issus de la transformation culinaire des aliments :

Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP): sont formés lors de la combustion de graisses (viandes cuites au barbecue au bois ou charbon de bois).

Peroxydes lipidiques: sont issus des graisses brûlées ou utilisées en friture.

Acrylamide (frites, biscuits, viennoiseries et croûte du pain) et  amines aromatiques hétérocycliques (AAH) (viandes et poissons frits ou grillés et dans les aliments soumis à une cuisson intense et prolongée): se forment également  au cours du chauffage des aliments par l’intermédiaire de la réaction de Maillard.


Interaction entre les bactéries coliques et substances alimentaires

Les bactéries qui peuplent nos intestins sont 10 fois plus nombreuses que le nombre de cellules qui composent notre corps. La composition de ces bactéries a son importance. Cette composition varie et dépend du type d’alimentation : les végétariens et les omnivores, les avec ou sans légumes, les crudivores ou les “trop-cuit-vores” n’ont pas le même microbiote, ce qui va modifier le risque de cancérogénicité.

Les fibres fermentescibles (cellulose, hémicelluloses ou pectines) sont dégradées par les bactéries coliques en acides gras à chaîne courte tels que l’acétate, le propionate et le butyrate. Ce dernier aurait un effet protecteur vis-à-vis de certains cancers.

A l’inverse, des composés toxiques (famille des phénols, ammoniaque, amines, indoles) peuvent être libérés dans le côlon par dégradation de substances protéiques.


Détail des effets potentiels des facteurs nutritionnels sur différentes cibles impliquées dans la cancérogenèse

Cible biologique Effets potentiels des facteurs nutritionnels
Mécanisme protecteur Mécanisme délétère
Statut rédox Piégeage des radicaux libres

Polyphénols

Caroténoïdes

Vitamines C et E

Effets pro-oxydants Antioxydants-pro-oxydants à forte dose

Fer héminique (viandes rouges)

Cuivre*

Ethanol, acétaldéhyde

Cofacteur des enzymes antioxydantes

Sélénium

Intégrité de l’ADN Réplication correcte de l’ADN

Folates

Attaque de l’ADN Acétaldéhyde

Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)

Acrylamide

Amines aromatiques hétérocycliques (AAH)

Nitrosamines

N-nitrosation* Inhibition de la formation de nitrosamines

Vitamine C

Métabolisme des xénobiotiques Inhibition des enzymes de phase I ; induction des enzymes de phase II

Polyphénols

Caroténoïdes

Glucosinolates

Sulfures d’allyle

Activation d’enzymes de phase I avec production de radicaux libres

Alcool

β-carotène

Activation de procancérogènes par les enzymes de phase I et II

AAH activées

β-carotène (active des procancérogènes du tabac)

Compétition de substrats Polyphénols

Indol-3-carbinol de crucifères

Curcumine

Méthylation de l’ADN Régulation

Vitamines B6, B9, B12

Butyrate

Hyperméthylation

Acide folique

Acétylation des histones Hyperacétylation de gènes suppresseurs

Sulfures d’allyle

Butyrate

Glucosinolates*

Multiplication cellulaire Arrêt

Polyphénols

Caroténoïdes

Butyrates

Sulfures d’allyle

Stimulation

Syndrome métabolique et obésité (synthèse des insulin-like growth factors, IGF)

Acide folique

Apoptose Activation

Polyphénols

Isothiocyanates

Sulfures d’allyle

Phyto-estrogènes

AGPI longue chaîne oméga-3

Communications intercellulaires Stimulation

Vitamines A et D

Caroténoïdes

Polyphénols

Sulfures d’allyle

 

Inhibition

HAP succinate de tocophérol

Différenciation cellulaire Induction

Vitamines A et D

Butyrate

Sulfure d’allyle

Phyto-estrogènes

Facteurs de croissance et activités hormonales Diminution

Activité physique

Restriction calorique

Curcumine

Phyto-estrogènes (effet antagoniste)

Entérolignanes

Augmentation

Phyto-estrogènes* (effet agoniste)

Apport énergétique excessif Obésité

Alcool

Inflammation Inhibition

Curcumine

AGPI oméga-3 longue chaîne

Induction

Acétaldéhyde

AGPI oméga-6

Angiogenèse Inhibition

Polyphénols

AGPI oméga-3 longue chaîne

Restriction calorique

Activité physique

 
Invasion tissulaire et métastases Inhibition

Polyphénols

Vitamine E

 
Défenses immunitaires Augmentation

Vitamines A, B6, B12, C, D, E Minéraux : zinc, sélénium, cuivre, fer

 

Effets observés sur des modèles cellulaires ou animaux. Ces effets ne sont pas directement extrapolables à l’Homme  (Coughtrie et Johnston, 2001 ; Pai et al., 2001; De Santi et al., 2002 ; Vaidyanathan et Walle, 2002 ; Mesia-Vela et Kauffman, 2003 ; Bagchi et Preuss, 2005 ; Chen et Kong, 2005 ; Aggarwal et Shishodia, 2006 ; Mathers, 2006).

Pernille Marteau, diététicienne


Source :

  • Les antioxydants : élixir de jeunesse, Marie Millet
  • les alimement anti-cancer, Anne Dufour
  • Anticancer, Dr D Servan-Schreiber
  • USDA database
  • Afssa
  • Ciqual database
  • OMS / Centre des médias
  • HAS / recommandations en santé publique
  • CIRC – IRAC / http://www.cancer-environnement.fr/479-Classification-par-localisations-cancereuses.ce.aspx

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 thoughts on “Maladies et cancers : facteurs protecteurs et délétères