Les acides gras monoinsaturés : oméga 9


agmiIls sont tous synthétisables par l’organisme et sont très abondants dans notre alimentation. Ils servent de source énergétique et sont largement présents dans nos tissus adipeux. Fluides à température corporelle, ce sont eux qui donnent cette texture pulpeuse à nos petites rondeurs, et heureusement car si nous stockions les graisses sous forme d’acide gras saturés, nous serions durs comme une motte de beurre !!      

Le plus abondant dans la famille des mono-, mais aussi dans le règne des acides gras, c’est l’acide oléique (du latin : huile) c’est un oméga 9 (présent partout mais surtout dans des fruits gras : olive, avocat, amande, noisette). Son principal dérivé synthétisé par notre corps est l’acide nervonique, qui com
me son nom l’indique, prend place dans notre cerveau.

oil-1319887C’est l’abondance de l’acide oléique au cœur de nos aliments, mais également sa neutralité biologique vis-à-vis des différentes pathologies, qui justifie sa place au sein de recommandations officielles : de 40 à 50 % des apports en lipides.

Ils font tout de même baisser la cholestérolémie, ou cholestérol sanguin, en abaissant le LDL-cholestérol (dit “mauvais cholestérol”) et en augmentent le HDL-cholestérol (dit “bon cholestérol”).

 

Les sources les plus riches en acides gras monoinsaturés

⇒ Les “fruits gras”

AGMI en gramme pour 100g d’aliment :

Huile d’olive, huile de noisette, huile d’amande 75
Huile d’avocat 70
Huile de colza 54
Huile d’arachide 50
Graisse canard / oie 45
Huile de poisson 33
Huile de tournesol 26
Huile de soja 22

 

close-up-d-39-amandes-pelees_1122-757

acides-gras

  • AGS : Acides gras saturés dont les acides gras saturés athérogènes
  • AGMI : Acides gras mono-insaturés
  • AGPI : Acides gras polyinsaturés  dont les Oméga 6 & Oméga 3

 

Pernille Marteau, diététicienne


Source :

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *